«Artistes-chercheurs» et financement public des arts

Le titulaire de la chaire Daniel Langlois de technologies numériques et de beaux-arts à l'Université Concordia, Hervé Fischer, défend le rôle que sont appelés à jouer les «artistes-chercheurs» dans la nouvelle économie dans un texte publié dans La Presse. L'appui aux artistes québécois survient au moment où ceux-ci demandent l'accroissement des budgets gouvernementaux consacrés aux arts (voir l'actualité du 6 mars 2001). Dans la même édition du quotidien montréalais, l'écrivain Claude Jasmin rappelle toutefois que les artistes pourraient devenir des «collaborateurs des gouvernements en place» ou des «commis dociles du statu quo gouvernemental» et perdre leur sens critique s'ils dépendent trop des fonds publics.

Sources

  • Hervé Fischer, «Les artistes-chercheurs ont un rôle déterminant dans la nouvelle économie», La Presse, 20 mars 2001, p. A17.
  • Claude Jasmin, «Les artistes et l'État: danger!», La Presse, 20 mars 2001, p. A17.