Conflit à la télévision publique canadienne

La directrice de l'Association québécoise des organismes de coopération internationale, Francine Néméh, demande l'intervention de la ministre du Patrimoine canadien dans le conflit de travail qui perturbe la programmation de la radio et de la télévision de Radio-Canada depuis le 23 mars. «L'information... est un droit fondamental. Elle permet de se situer face aux événements, de les analyser, de réfléchir aux meilleures façons de résoudre les problèmes et d'y contribuer. Nous considérons que ce droit à l'information, ce droit individuel et collectif, est nié par le conflit en cours à Radio-Canada», explique Mme Néméh dans une lettre ouverte publiée dans Le Devoir.

Source

  • Francine Néméh, «Lettre ouverte à Sheila Copps, ministre fédérale du Patrimoine, Radio-Canada: Ottawa doit intervenir», Le Devoir, 26 avril 2002.

Aller plus loin

  • Luc Boulanger, «Les éternels précaires», Voir, 25 avril 2002.