Da Vinci Code: un juge dissimule un message codé dans son jugement

Le juge anglais Peter Smith, de la division de la chancellerie de la Haute Cour de justice, a dissimulé un message codé dans son jugement du 7 avril dernier dans l'affaire du Da Vinci Code rapporte notamment l'Agence France-Presse. Les sept premiers paragraphes de la décision renferment des lettres en italiques formant l'expression «Smithy Code». Le code secret se trouve dans le reste du jugement toujours formé à partir de lettres en italiques. La plainte de Michael Baigent et Richard Leigh, qui avaient publié en 1982 avec un troisième coauteur The Holy Blood and the Holy Grail, a été rejetée. Ils accusaient Dan Brown, l'auteur du Da Vinci Code, de violation de leur droit d'auteur.

Source

  • Baigent c. Random House Group Ltd., [2006] EWHC 719 (Ch).