Edipresse sabre dans ses effectifs

Après que la Commission de la concurrence ait autorisé la reprise de ses activités suisses par Tamedia, le groupe Edipresse a annoncé la suppression d'une «centaine de postes». Le directeur général d'Edipresse Suisse, Serge Reymond, attribue à une baisse de 25 % des revenus publicitaires les difficultés financières de son groupe. «Il est donc impératif que l'entreprise baisse encore une fois ses coûts et cela passera nécessairement par des suppressions de postes de travail», a-t-il déclaré par voie de communiqué.

L'entreprise annonce que les consultations avec les représentants du personnel débuteront la semaine prochaine et propose la création d'un Fonds de soutien pour les cas de rigueur. Edipresse publie notamment les quotidiens suisses 24 heures, Le Matin et la Tribune de Genève, en plus de posséder une participation majoritaire dans Le Temps.

Sources

  • Suisse, Commission de la concurrence, La COMCO autorise la reprise des activités suisses d'Edipresse par Tamedia (17 septembre 2009).
  • Groupe Edipresse (Lausanne), Edipresse fait face à la crise (9 octobre 2009).