Éditions de l'Homme: 50 ans de livres

Les Éditions de l'Homme célèbrent cette année leurs 50 ans d'existence. La maison d'édition québécoise, fondée en 1958 par l'imprimeur Edgar Espérance et l'auteur et journaliste Jacques Hébert, a publié 2 500 titres de quelque 1 500 auteurs et vendu 25 millions de livres à travers le monde en cinquante ans. Les Éditions de l'Homme sont nées avec la publication de Coffin était innocent, de Jacques Hébert. Le journaliste avait mené une enquête tendant à disculper Wilber Coffin, condamné pour le meurtre de trois touristes états-uniens et pendu le 10 février 1956.

Le catalogue de l'éditeur compte des essais marquants de l'histoire du Québec, dont Les insolences du frère Untel (1960), de Jean-Paul Desliens et Option Québec (1968), de René Lévesque. Il comporte également des oeuvres importantes de l'histoire littéraire du Québec telles que Agaguk (1961), d'Yves Thériault, Bousille et les justes (1967), de Gratien Gélinas et Un simple soldat (1967), de Marcel Dubé. Depuis 1979, les Éditions de l'Homme sont également présentes en France. Elles se classent d'ailleurs au troisième rang des ventes d'ouvrages en sciences humaines sur le marché francophone européen, selon les chiffres fournis par l'entreprise.