FIFM: première édition décevante

La première édition du Festival international de films de Montréal (FIFM) s'est terminée sur un bilan mitigé, les cinéphiles ayant en partie boudé le rendez-vous. Les organisateurs de l'événement qui devait redonner à Montréal sa place sur l'échiquier cinématographique international expliquent que «cette édition n'a pas été à la hauteur de nos objectifs». Ils annoncent pourtant leur intention de présenter l'an prochain une nouvelle édition qui devra encore une fois concurrencer les deux autres événements du genre à se tenir dans la métropole québécoise, le Festival des films du monde et le Festival du nouveau cinéma.

Aller plus loin

  • Lire l'actualité du 29 avril 2005.