La fin du FIND

Le Festival de nouvelle danse (FIND) de Montréal cesse ses activités. La situation financière de la compagnie organisatrice et les conditions économiques difficiles qui prévalent dans le domaine de la danse contemporaine au Québec ont contraint les dirigeants du festival montréalais à prendre cette décision. Le FIND a été durement et durablement touché par les effets des événements du 11 septembre 2001, le public n'ayant pas été au rendez-vous de la 10e édition qui avait débuté quelques jours après les attentats. Afin d'assurer sa pérennité, le FIND s'était réorganisé en Laboratoire international de recherche et de développement de la danse et avait élaboré un plan stratégique pour les années 2003-2007.

Le déficit de 600 000 $CAN accumulé depuis 2001 a toutefois eu raison de l'événement et de la compagnie qui l'organise. «Le FIND aura travaillé à faire de Montréal une réelle capitale de la danse contemporaine dans le monde, assurant à ses artistes un rayonnement sans précédent», rappelle-t-on dans le communiqué qui annonce la fin d'une aventure entreprise en 1983. La première édition du Festival de nouvelle danse avait été inaugurée par De Human Sex de la troupe québécoise La La La Human Steps alors que le Ballett Frankfurt aura clôturé la 11e et dernière saison de l'événement bisannuel.

Aller plus loin

  • Bernard Descôteaux, «Une disparition regrettable», Le Devoir, 19 décembre 2003.