France: audiovisuel public en grève

Au réveil ce matin, les auditeurs de France Inter ont été surpris d'entendre de la musique en lieu et place de leur émission matinale habituelle. Le scénario était le même dans l'ensemble de l'audiovisuel public français: les émissions étaient perturbées ou annulées et les salles de rédaction tournaient au ralenti. Les employés du service public répondent ainsi à l'appel de leurs syndicats et suivent un mouvement de grève de 24 heures.

Ils s'inquiètent des répercussions du Projet de loi organique relatif à la nomination des présidents des sociétés France Télévisions, Radio France et de la société en charge de l'audiovisuel extérieur de la France (n° 1208 rect.) et du Projet de loi relatif à la communication audiovisuelle et au nouveau service public de la télévision (n° 1209) examinés cet après-midi à l'Assemblée nationale.

Les deux projets de loi font suite au rapport de la Commission pour la nouvelle télévision publique déposé le 25 juin 2008. Ils prévoient notamment une nouvelle procédure de nomination des présidents des sociétés France Télévisions, Radio France et de la société en charge de l'audiovisuel extérieur de la France (projet de loi n° 1209, art. 8 et projet de loi n° 1208, art. 1), la suppression progressive de la publicité après 20 heures (projet de loi n° 1209, art. 18) et l'instauration d'une taxe sur la publicité diffusée par les chaînes de télévision (projet de loi n° 1209, art. 20) et d'une taxe sur les services fournis par les opérateurs de communications électroniques (projet de loi n° 1209, art. 21).

Les membres de la Commission pour la nouvelle télévision publique, qui signent une tribune dans Le Monde, estiment que leurs recommandations ont été dévoyées dans les deux projets de loi débattus aujourd'hui: «Le détricotage des propositions de la commission Copé, auquel se sont livrés les hommes politiques de la majorité ces dernières semaines, rend vains tous les efforts que nous avons déployés pendant six mois pour faire de France Télévisions un grand groupe de l'audiovisuel européen.» Ils croient que l'on s'achemine «vers un audiovisuel public fragilisé, avec une structure bancale, un financement aléatoire».

Sources

  • Collectif, «Un avenir incertain pour l'audiovisuel public», Le Monde, 25 novembre 2008, p. 18.
  • Présidence de la République française, Commission pour la nouvelle télévision publique, Rapport (2008).
  • Assemblée nationale, Rapport fait au nom de la Commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi organique (n° 1208 rect.) relatif à la nomination des présidents des sociétés France Télévisions, Radio France et de la société en charge de l'audiovisuel extérieur de la France, et le projet de loi (n° 1209) relatif à la communication audiovisuelle et au nouveau service public de la télévision, doc. n° 1267, t. 1 (2008).

Aller plus loin

  • Lire l'actualité du 18 janvier 2008.
  • Guy Dutheil, «La dîme audiovisuelle passe mal», Le Monde, 19 janvier 2008, p. 17.
  • Jean-Marie Le Guen, «Coup de pied dans le PAF», Libération, 25 janvier 2008, p. 36.
  • Jacques Fansten et Guy Seligmann, «Télé sans pub, chiche?», Libération, 25 janvier 2008, p. 36.
  • Guy Dutheil, «Nicolas de Tavernost: “Taxer davantage la publicité télévisée ne serait pas une bonne chose”», Le Monde, 25 janvier 2008, p. 13.
  • Collectif, «Rendre la télévision au peuple», Libération, 13 février 2008, p. 36.
  • Yves Thréard, «Mauvaise foi cathodique», Le Figaro, 14 février 2008, p. 15.
  • Keith Spicer, «France 24, télévision mondiale en VF», Libération, 15 février 2008, p. 41.
  • Paule Gonzales, «Alain Terzian: “La réforme de France Télévisions, une chance pour la création” – Pour le président de l'Union des producteurs de films, il est essentiel de maintenir une concurrence entre privé et public», Le Figaro, 18 février 2008, p. 26.
  • Paule Gonzales et Enguérand Renault, «“Une réforme à la hauteur des attentes des Français” – Jean-François Copé a été nommé à la tête de la commission pour la nouvelle télévision publique par Nicolas Sarkozy – Il détaille les enjeux de cette réforme», Le Figaro, 20 février 2008, p. 26.
  • Christine Albanel, «Télé publique, de l'audace! La suppression de la publicité sur les chaînes de l'audiovisuel public doit être l'occasion de réinventer une télévision créative, novatrice, démocratique», Le Monde, 28 février 2008, p. 20.
  • Franck Riester, «Fonder aujourd'hui la télévision publique de demain», La Tribune, 8 avril 2008.
  • Jean D'Arthuys, «France Télévisions doit adapter son train de vie à ses revenus», Le Figaro, 29 avril 2008, p. 14.
  • Marc Tessier, «Enrayer le déclin de la télévision publique», Le Monde, 3 mai 2008, p. 15.
  • Renaud Revel, «France Télévisions – «Tout est à revoir»», L'Express, 8 mai 2008, p. 80.
  • Daniel Schneidermann, «Heurs et malheurs de l'audiovisuel public», Libération, 2 juin 2008, p. 37.
  • Daniel Renouf, «Rêve d'une télévision indépendante», Libération, 4 juin 2008, p. 37.
  • Daniel Psenny, «Télévision publique, la réforme manquée», Le Monde, 8 juin 2008, p. 2.
  • Enguérand Renault, «Meheut: “Les télés privées n'ont pas à financer le service public”», Le Figaro, 13 juin 2008, p. 29.
  • Collectif, «Audiovisuel: un avenir ni radieux ni assuré», Libération, 17 juin 2008, p. 37.
  • Étienne Mougeotte, «La fin de la dictature de l'Audimat», Le Figaro, 26 juin 2008, p. 15.
  • Alain Duhamel, «Télévision: l'impuissance des politiques», Libération, 3 juillet 2008, p. 29.
  • Olivier Aubry, Philippe Martinat et Marc Pellerin, «“Je ne porterai pas un projet sous-financé” – Patrick de Carolis, président de France Télévisions», Le Parisien, 3 juillet 2008.
  • Collectif, «Télé publique, attention fragile!», Libération, 1er août 2008, p. 23.
  • Christophe Girard, «Pour une télé-vision de la télévision – La démultiplication du nombre de plans par minute s'inscrit dans une pure logique mercantile, à l'insu du téléspectateur», Le Monde, 25 août 2008, p. 12.
  • Jean-François Achilli, Michel Dumoret et Françoise Fressoz, «Edouard Balladur: “Suspendre la suppression de la publicité sur les chaînes publiques”», Le Monde, 14 octobre 2008, p. 18.