Halte à une exposition clandestine

À Paris, une intervention policière a empêché la tenue du vernissage d'une exposition d'art contemporain. Les organisateurs de l'événement expliquent sur leur site que, le vendredi 19 mars, la police s'est postée devant l'entrée de la galerie clandestine L'Impasse interdisant ainsi l'accès aux invités de la soirée «au nom d'un décret préfectoral». «En vain, nous avons demandé à consulter ce décret, affirment les animateurs de la galerie. Les policiers en faction nous ont renvoyé au commissariat de police du IIIe arrondissement auquel nous nous sommes rendus. Sur place, demandant à voir le commissaire ou tout autre responsable, nous avons été physiquement refoulés, certainement sans égard mais surtout sans l'ombre d'une explication.»

Les policiers se sont retirés à 23h, l'heure annoncée de la fin de l'activité. Le vernissage a alors eu lieu en présence des artistes et de quelques visiteurs qui s'étaient attardés sur place. L'Impasse, située dans le IIIe arrondissement parisien, a présenté deux autres expositions depuis qu'elle a investi les lieux vides du 7, impasse Saint-Claude en octobre 2003. L'exposition Exercices des peintres Nicolas Guiet et Sébastien Nicolini se poursuit tous les jours de 14h à 19h. Il est toutefois conseillé de téléphoner avant de s'y rendre afin de s'enquérir d'éventuels contretemps.