Instrument international pour la diversité culturelle

«De la même façon que les accords mondiaux sur la biodiversité et les changements climatiques ne doivent pas être subordonnés aux accords commerciaux mais exister de leur propre autorité et établir leur propre norme, il nous semble que la diversité culturelle doit, elle aussi, être affirmée par un instrument de droit international liant les États», a affirmé la ministre d'État aux Relations internationales du Québec, Louise Beaudoin.

L'objectif de cet instrument, selon la ministre qui s'est exprimée au cours d'une conférence du Forum social mondial de Porte Alegre au Brésil, serait d'assurer la préservation et la promotion de la diversité culturelle en reconnaissant notamment aux États le droit d'utiliser des mesures de soutien à la création. Mme Beaudoin souhaite que cet accord soit doté de son propre mécanisme de règlement des différends.