Les invasions barbares sous embargo

Au Québec, Guy Lamarche s'inquiète de la campagne médiatique et publicitaire orchestrée autour de la sortie du dernier film de Denys Arcand, Les invasions barbares. «Parmi les invasions barbares de notre siècle, il y a l'envahissement médiatique orchestré par des «créatifs» qui font de savantes campagnes de promotion en faisant valser journalistes, animateurs et artistes pour bourrer le crâne du consommateur», s'indigne le journaliste à la retraite dans les pages du quotidien montréalais Le Devoir.

Les journalistes qui ont assisté aux projections de presse du film ont accepté de ne pas en faire la critique avant la semaine de sa sortie prévue pour le 9 mai. «Le genre d'embargo prolongé que la confrérie devrait refuser quant à moi. Trois jours, je veux bien, mais trois semaines, c'est accepter de jouer dans le film d'un autre qui est l'auteur du scénario de la campagne médiatique», dénonce M. Lamarche. Les invasions barbares sera présenté en compétition officielle au Festival international du film de Cannes qui se déroule cette année du 14 au 25 mai. Aucun long-métrage québécois n'a concouru pour la Palme d'or du prestigieux festival depuis Léolo de Jean-Claude Lauzon, en 1992.

Source

  • Guy Lamarche, «Quel envahissement que ces «invasions barbares», Le Devoir, 24 avril 2003.