Un journaliste du USA Today démissionne

L'éditeur et la rédactrice en chef du USA Today, Craig Moon et Karen Jurgensen, annoncent une enquête indépendante à propos du travail journalistique de Jack Kelley. Elle sera menée par un comité, dont la composition n'est pas encore connue, chargé de vérifier la véracité des faits de tous les textes publiés sous la plume du journaliste du premier quotidien des États-Unis. M. Kelley a été contraint de démissionner, le 6 janvier, à la suite d'une enquête interne démontrant qu'il avait enfreint de nombreuses règles déontologiques.

L'examen de la conduite du vétéran journaliste a été déclenché par une dénonciation anonyme, en mai 2003, et s'est d'abord attardé à une histoire publiée à la une du journal le 14 juillet 1999 sous le titre «U.N.: records link Serbs to war crimes». M. Kelley, membre de la rédaction du USA Today depuis le lancement du journal en 1982, s'est défendu dans une déclaration rendue publique sur le site du quotidien. «>Every story published under my byline was accurate based on what I saw, the interviews conducted and the details available at the time. Any discrepancies that may have been found during the inquiry of the Yugoslav story are not material as the facts of that story have been confirmed», affirme le journaliste démissionnaire.

Il dit regretter l'attitude qu'il a adoptée au cours de l'enquête interne, mais en rejette la faute sur la direction du quotidien: «I regret the mistake I made during the course of this investigation which was not conducted in good faith. People who truly know me realize that this mistake is inconsistent with my history as a journalist and my ethics as an individual. I trust over time they will balance my lapse in judgment against the way in which USA Today has handled this matter.»

Sources

  • Karen Jurgensen, «USA Today statement on Jack Kelley», USA Today, 13 janvier 2004, [url].
  • Jack Kelley, «Reporter comments on departure», USA Today, 13 janvier 2004, [url].
  • Blake Morrison, «USA Today reporter resigns after deception», USA Today, 14 janvier 2004.
  • Karen Jurgensen et Craig Moon, «Statement from editor and publisher», USA Today, 16 janvier 2004, [url].