Judith Miller quitte le New York Times

«I have chosen to resign because over the last few months, I have become the news, something a New York Times reporter never wants to be», écrit la journaliste Judith Miller à son rédacteur en chef. Mme Miller explique pour la première fois publiquement à quelles conditions elle a accepté de témoigner devant le grand jury fédéral qui enquête sur la publication du nom d'une agent de la Central Intelligence Agency (CIA). Premièrement, que sa source, I. Lewis Libby Jr., l'a libère par écrit et par téléphone de sa promesse de protéger leurs conversations. Deuxièmement, que le procureur spécial Patrick J. Fitzgerald ne la questionne qu'à propos de l'affaire sous enquête.

Source

  • Judith Miller, «Judith Miller's farewell», The New York Times, 10 novembre 2005, p. A28.

Aller plus loin

  • Lire l'actualité du 1er octobre 2005.