Judith Miller a témoigné

Judith Miller a été relâchée après un peu moins de trois mois d'incarcération pour avoir refusé de révéler l'identité de l'une de ses sources. La journaliste du New York Times a témoigné, hier, devant un grand jury fédéral après que sa source l'ait libérée de sa promesse de confidentialité. «It is humiliating to realize that the rest of the world has been watching the federal government jail a reporter for doing her job», écrit ce matin l'équipe éditoriale du Times.

Sources

  • Douglas Jehl et David Johnston, «Times reporter free from jail; she will testify», The New York Times, 30 septembre 2005, p. A1.
  • Anonyme[éditorial], «Judith Miller leaves jail», The New York Times, 1eroctobre 2005, p. A14.

Aller plus loin

  • Lire l'actualité du 7 juillet 2005.