Le Monde congédie l'un de ses chroniqueurs

À Paris, la direction du Monde a rendu publique la lettre de licenciement adressée à son chroniqueur Daniel Schneidermann. La lettre, envoyée le 1er octobre, faisait suite à un entretien du 29 septembre au cours duquel les dirigeants du quotidien français ont reproché à leur collaborateur la parution de Cauchemar médiatique chez Denoël. Ils accusent M. Schneidermann d'apporter son soutien aux auteurs de La face cachée du MondeDu contre-pouvoir aux abus de pouvoir, Philippe Cohen et Pierre Péan.

«Un journaliste se doit d'avoir à l'égard de l'entreprise qui l'emploie un minimum de loyauté. Il manque de façon évidente à ses obligations lorsqu'il se livre auprès du public à une entreprise de dénigrement de son journal», est-il écrit dans la lettre. Daniel Schneidermann, également animateur et producteur de l'émission Arrêt sur images diffusée sur les ondes de France 5, assurait la chronique hebdomadaire du supplément du Monde consacré à la télévision et à la radio depuis janvier 1995.

Source

  • Anonyme [La direction du Monde], «À nos lecteurs – Les raisons d'un licenciement», Le Monde télévision, 4 octobre 2003.

Aller plus loin

  • Lire l'actualité du 26 février 2003.
  • Lire le dossier consacré à la controverse lancée par cet ouvrage.