Le Monde en grève

Le président du directoire du groupe Le Monde, Éric Fottorino, revient sur les deux grèves historiques qui ont empêché la diffusion du quotidien français cette semaine dans une lettre à ses lecteurs. «Un mouvement de grève, lundi et jeudi, a exprimé le désarroi des salariés à propos du projet de plan de redressement que David Guiraud, vice-président du Groupe, et moi-même avons présenté le 11 avril aux partenaires sociaux», explique-t-il.

M. Fottorino prévoit la suppression de 129 postes à la Société éditrice du Monde, dont 89 à la rédaction, et annonce son intention de céder plusieurs titres du groupe, entre autres, les Cahiers du Cinéma. «C'est seulement par un plan de redressement vigoureux et rapide que Le Monde pourra conserver une chance sérieuse de défendre son indépendance», affirme M. Fottorino, précisant que jamais «les finances du Monde n'ont été aussi calamiteuses, avec sept exercices consécutifs déficitaires pour une perte cumulée de 180 millions €».

Source

  • Éric Fottorino, «À nos lecteurs», Le Monde, 19 avril 2008, p. 1.