La leçon de journalisme

L'épouse du président de la République, Carla Bruni-Sarkozy, annonce que son mari a retiré sa plainte pénale contre Le Nouvel Observateur après qu'elle ait reçu une lettre d'excuses d'Airy Routier. La plainte avait été déposée à la suite de la publication sur le site de l'Obs d'une brève de M. Routier faisant état d'un texto qu'aurait envoyé Nicolas Sarkozy à son ex-épouse juste avant de se remarier.

«Ce qui est malhonnête et inquiétant dans cet épisode, c'est qu'à aucun moment l'«information» n'a été vérifiée, recoupée, validée», écrit Mme Bruni-Sarkozy dans les pages du Monde. Elle profite de sa tribune pour s'interroger sur la presse hexagonale: «[S]i, désormais, la rumeur sert d'information, si les fantasmes servent de scoops, où allons-nous? Si les grands journaux cessent de faire le tri entre les ragots et les faits, qui le fera?»

Source

  • Carla Bruni-Sarkozy, «Halte à la calomnie! On ne peut, sans danger, laisser la rumeur prendre le pas sur l'information», Le Monde, 20 mars 2008, p. 21.