Libération de Michel Peyrard

Le Committee to Protect Journalists rapporte que le grand reporter français Michel Peyrard a été libéré le 3 novembre après 25 jours de détention en Afghanistan. Le journaliste de l'hebdomadaire Paris Match avait été arrêté sur le territoire afghan le 9 octobre dernier (voir l'actualité du 18 octobre 2001) sous des accusations d'espionnage. «L'opinion peut comprendre, sinon approuver, cette dureté de la guerre, à condition qu'il y ait des Peyrard pour l'informer. Ils sont l'honneur des journalistes, en guerre contre toutes les censures», écrit en éditorial le directeur de la rédaction de Paris Match (daté du 15 novembre 2001, p. 33), Alain Genestar.