Ouverture de la 31e conférence générale de l'Unesco

À Paris, le président de la République française, Jacques Chirac, a appelé les peuples à entamer le dialogue des cultures dans son discours d'ouverture de la 31e conférence générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Ce dialogue doit s'établir sur la base de deux principes, selon lui, ceux de «l'égale dignité de toutes les cultures» et de «la nécessité de la diversité culturelle».

M. Chirac a par ailleurs souligné «l'importance de ne pas laisser se développer le non-droit et ses dérives», ayant en tête le «besoin d'une régulation éthique autant que de règles techniques» pour l'internet. Il a suggéré que l'Unesco serait le forum tout désigné «pour réfléchir sur la liberté d'expression et ses limites, sur l'équilibre entre le droit à la diffusion des oeuvres et le respect des auteurs, sur la protection de la vie privée et surtout sur la protection de l'enfance» dans le cyberespace.