Presse internationale mobilisée pour Charlie Hebdo

Charlie Hebdo

La presse internationale s'est mobilisée en faveur de la liberté d'expression après l'attaque terroriste qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo. L'assaut a fait douze victimes, dont les dessinateurs Jean Cabut (Cabu), Stéphane Charbonnier (Charb), Philippe Honoré, Bernard Verlhac (Tignous), Georges Wolinski, l'économiste Bernard Maris, la chroniqueuse Elsa Cayat et le correcteur Mustapha Ourrad. Les autres victimes sont le brigadier Franck Brinsolaro, le policier Ahmed Merabet, l'agent de maintenance Frédéric Boisseau, ainsi qu'un malheureux visiteur, Michel Renaud. Les artisans du journal satirique français étaient en pleine conférence de rédaction au moment des faits.

J'ai sélectionné les cinquante (50) unes les plus marquantes du mouvement de solidarité internationale qui s'est dessiné autour du slogan #JeSuisCharlie après cette attaque sans précédent contre la presse. Elles témoignent de la volonté des journalistes et des dessinateurs de presse du monde entier de ne pas se laisser intimider par le terrorisme. L'Aftenposten a choisi la sobriété avec une image de recueillement. 24 Heures, La Croix, Le Figaro ou La Presse ont mis l'accent sur la liberté d'expression bafouée. Les Dernières Nouvelles d'Alsace, Le Devoir, l'Edmonton Journal, la Gazet van Antwerpen, le Globe and Mail, L'Opinion ou Página|12 ont misé sur des dessins de presse émouvants. Le Journal de la Haute-Marne, L'Indépendant, Libération, M, le magazine du Monde, Nord Littoral ou De Tijd ont fait dans la sobriété avec des unes endeuillées. D'autres quotidiens, comme L'Écho, The Independent ou Le Soir, ont versé dans l'irrévérencieux. Enfin, un dernier groupe de journaux, L'Aisne Nouvelle, le Berliner Kurier ou le USA Today, ont voulu transmettre un message d'espoir.

Nota bene: Vous pouvez voir les unes en pleine résolution en cliquant sur chacune des images.

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une

une une