Propositions pour la sécurité des journalistes en zones de conflits

À la suite d'une conférence-débat tenue dans le cadre de la 14e édition du Festival international du photojournalisme Visa pour l'image, Reporters sans frontières, FreeLens France et l'Association nationale des journalistes reporters photographes et cinéastes ont présenté une série de propositions afin d'améliorer la sécurité des journalistes en zones dites sensibles.

Les trois organismes français offrent dorénavant, par le biais de RSF, une convention d'assurance à l'usage des journalistes pigistes et le prêt de gilets pare-balles identifiés «Press». Ils ont également profité de l'occasion pour dévoiler un document intitulé Informations et recommandations sur la sécurité des journalistes en zones de tension, en France et à l'étranger qui apporte des réponses concrètes à certains des principes énoncés dans la Charte sur la sécurité des journalistes en zones de conflit ou de tension rendue publique en mars 2002.