Seattle Post-Intelligencer: la fin de l'aventure papier

Le Seattle Post-Intelligencer paraît pour la dernière fois aujourd'hui. Le quotidien états-unien, lancé en 1863 sous le nom de Seattle Gazette, devient une publication exclusivement numérique. Hearst Corporation, propriétaire du Post-Intelligencer, n'a pas été en mesure de trouver un repreneur dans les délais que l'entreprise s'était fixés.

Michelle Nicolosi, nommée à la tête du site avec le titre de «productrice exécutive», entrevoit une nouvelle façon de concevoir le journalisme: «We don't have reporters, editors or producers – everyone will do and be everything. Everyone will write, edit, take photos and shoot video, produce multimedia and curate the home page.» Hearst Corporation n'a fait aucune annonce officielle concernant le sort des employés du Seattle Post-Intelligencer ni de sa rédaction. Le New York Times avance toutefois le chiffre d'environs 145 personnes touchées et parle d'une rédaction réduite à une vingtaine de journalistes.

Sources

  • Richard Pérez-Peña et William Yardley, «Seattle paper shifts entirely to the Web», The New York Times, 16 mars 2009.
  • Michelle Nicolosi, «Executive producer Michelle Nicolosi talks about the new SeattlePI.com», Seattle Post-Intelligencer, 16 mars 2009, [url].
  • Hearst Corporation (New York), Seattle Post-Intelligencer to Become Largest Daily Newspaper to Switch to an All-Digital Model (16 mars 2009).

Aller plus loin

  • Lire l'actualité du 30 janvier 2009.