Gilles Carle

«Il ne faut surtout pas croire qu'une censure devient bonne parce qu'elle cesse d'être abusive. En soi, la censure est un abus.»

– Gilles Carle, Cinéma Québec, juin/juillet 1971