Metropolis

«Entre le cerveau et les mains, le médiateur doit être le coeur.»

Metropolis (1927)