Louis-Philippe Gratton

lpg

Avocat et enseignant-chercheur, je suis intervenu au cours des cinq dernières années à l'Université Toulouse 1 Capitole, à l'Institut d'études politiques de Toulouse et à l'Université Toulouse III – Paul Sabatier. J'y ai donné des cours d'Approche sociopolitique des médias, de Communication culturelle, de Droit de la communication, de Droit de la culture, de Droit de la propriété intellectuelle et de la culture, de Médiation culturelle, ainsi que des travaux dirigés en Droit de la communication et en Droit international économique.

Parallèlement, j'ai dirigé des mémoires, des projets tuteurés et des stages pour diverses formations de licence et de maîtrise. Je me suis aussi impliqué dans l'organisation de manifestations scientifiques et de projets de recherche. Au-delà de mes fonctions liées à l'enseignement et à la recherche, j'ai supervisé les étudiants en mobilité internationale de la maîtrise en information-communication de l'Université Toulouse 1 Capitole et j'ai été responsable d'un centre de documentation juridique durant trois années. De plus, j'ai siégé au Conseil documentaire de l'Université Toulouse 1 Capitole pour un mandat de trois ans.

J'ai récemment soutenu une thèse de doctorat en droit public. Mes recherches portent sur les dérogations du droit international économique visant à protéger les mesures nationales dans le secteur de la culture. La première partie de ma thèse est consacrée à l'étude des mesures culturelles au plan national par l'intermédiaire d'une approche de droit comparé. La deuxième partie se concentre sur les deux types de dispositions propres à assurer la protection des mesures nationales, à savoir l'exemption et l'exception culturelles.

Auparavant, j'ai été assistant d'enseignement et de recherche à la Faculté de droit de l'Université de Lausanne dans les domaines du droit international public, du droit international économique, des droits et libertés fondamentaux et du droit constitutionnel suisse. J'ai également été directeur exécutif du programme de maîtrise avancée (LL.M.) en droit international et européen de l'économie et des affaires à la même université. Quelques années plus tôt, j'avais enseigné le cours Droits et devoirs de l'information comme auxiliaire d'enseignement au Département d'information et de communication de l'Université Laval (Québec).

Avant d'entreprendre une carrière universitaire, j'ai occupé le poste de chef du service de presse à la Délégation générale du Québec, à Paris, et travaillé pour la Direction des affaires législatives du ministère de la Justice du Québec (Québec). J'ai également été stagiaire au Département des affaires internationales du ministère de la Culture et de la Communication (Paris). Avocat au Barreau du Québec, j'ai effectué mon stage professionnel au sein de l'étude Lafleur Brown (Montréal), devenue Gowling WLG. Enfin, j'ai exercé brièvement le métier de journaliste à la première chaîne radio de Radio-Canada (Montréal) et au Réseau de l'information (Montréal), en plus de contribuer à diverses publications quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles en France et au Québec.

Formation universitaire

Mes années universitaires m'ont permis d'acquérir une formation complète en droit et de suivre des cours en journalisme et en histoire de l'art. J'ai eu le plaisir d'étudier dans trois pays différents, sur deux continents.

Droit

  • Doctorat en droit public, Université Toulouse 1 Capitole (France)
  • Diplôme d'études approfondies en droit européen et en droit international économique (LL.M.), Université de Lausanne (Suisse)
  • Maîtrise en droit (LL.M.), Université Laval (Québec)
  • Formation professionnelle d'avocat, École du Barreau du Québec (Québec)
  • Baccalauréat en droit (LL.B.), Université Laval (Québec)

Autres

  • Antiquities Trafficking and Art Crime (cours en ligne), University of Glasgow (Écosse)
  • Histoire de l'art (un semestre), Université McGill (Québec)
  • Histoire de l'art (cours du soir Rachel-Boyer), École du Louvre (France)
  • Certificat en journalisme, Université Laval (Québec)

Domaines de spécialisation

Au cours des années, je me suis spécialisé dans un certain nombre de domaines juridiques. Mon expérience d'enseignement et de travail, mes recherches, mes publications et mes études ont concouru à ce que je m'intéresse principalement aux secteurs du droit suivants:

  • Droit comparé
  • Droit constitutionnel
  • Droit de l'art et de la culture
  • Droit de la communication et des médias
  • Droit de la propriété littéraire et artistique
  • Droit de l'Union européenne
  • Droits et libertés fondamentaux
  • Droit international public
  • Droit international économique